AINÉS, SOCIAL ET SANTÉ

 

Aînés :
La préférence des aînés est de pouvoir rester chez eux le plus longtemps possible. Notre priorité est de tout mettre en œuvre pour les y aider :

  • Augmenter encore la capacité du CPAS de distribuer les repas à domicile.
  • Poursuivre les efforts en matière diététique des menus (repas sans sel, régimes,…) et la réflexion sur les repas du week-end.
  • Maintenir notre soutien à l’Office d’Aide aux Familles luxembourgeoises, asbl située sur notre commune, et autres associations d’aide à domicile conventionnées avec le CPAS.
  • Privilégier le taxi social du CPAS au bénéfice des aînés sans moyen de déplacement.
  • Intervenir dans le coût de prise en charge du Samaritel (système d’appel en cas d’urgence).
  • Créer des groupes et des lieux de paroles pour éviter l’isolement.
  • En coordination avec les services du CPAS, programmer la création d’un service « petits travaux » - « coups de pouce » à disposition des aînés (cela est aussi vrai pour les autres publics).
  • Rédiger pour les aînés un carnet reprenant les adresses de références des médecins, kinés mais aussi de diverses associations (Parkinson, Alzheimer…)et toutes les associations venant en aide aux conjoints ou familles aidantes.
  • Redonner de la visibilité au conseil consultatif des aînés afin que ses actions soient plus connues et mieux coordonnées avec le Collège et le CPAS.
  • Demeurer attentif aux différents accès aux logements en fonction des revenus, des modes de vie, des problèmes de santé, familiaux…
  • La création de logements résidentiels pour les aînés représente un fameux défi pour une commune rurale comme la nôtre et ne peut s’envisager sans le soutien financier régional. Nous demeurerons attentifs aux propositions émanant de la Région à ce niveau, qui semblent s’orienter vers un partenariat public-privé.

Social et santé :

  • Installer des défibrilateurs en extérieur, et offrir des formations à leur utilisation.
  • Poursuivre les différents projets mis en oeuvre par le CPAS ;
  • Accentuer la prévention « alcool, drogues… » en travaillant avec les différentes plateformes et tous les acteurs de l’éducation, de l’enseignement, de la santé, de la jeunesse…
  • Développer le service HANDICONTACT et le service d’aides annexes.
  • Créer et mettre en oeuvre une équipe de bien-être social (coiffeur, pédicure, massage…) en collaboration avec les professionnels de la Commune.
  • Créer des lieux de rencontres intergénérationnelles.