La presse parle de nous

COMMÉMORATION DU CRASH AERIEN DU 06/01/1945

DISCOURS DE MARC QUIRYNEN :

 

Par notre démarche aujourd’hui devant ces huit stèles nous voulons exprimer notre reconnaissance à ces valeureux soldats, sept Anglais et un Canadien, qui ont péri dans le crash de l’avion le 6 janvier 1945, non loin d’ici entre Ambly et Hargimont. Le 6 janvier 1945, on est presqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale, c’est l’hiver, un hiver rude par le froid et la neige. La bataille des Ardennes bat son plein, sur terre mais aussi dans les airs. L’aviation allemande effectue une série de violentes attaques sur les aérodromes de Belgique, des Pays-Bas et du Nord de la France. L’armée belge n’est pas toute seule pour défendre son territoire, elle est aidée par les Français, les Anglais, les Canadiens et les Américains. Parmi ces forces alliées, se trouvent les forces armées anglaises, particulièrement réputées pour leur savoir faire dans les airs avec leurs avions. Le 6 janvier 1945, 788 sorties dans les airs sont lancées pour riposter contre les attaques allemandes. C’est lors du retour de l’une de ces missions, que dans la soirée du 6 janvier 1945, un de ces bombardiers s’écrasa à 2 km d’ici, près du bois de la Mouchonnière en direction d’Hargimont dans des conditions climatiques défavorables. Au même moment un autre bombardier s’écrasa au sud du village d’Hargimont. Est-ce un accrochage entre les deux avions, ou suite à des tirs anti-aériens, la cause exacte de ce double crash n’est pas connue. C’est ainsi que ces huit membres d’équipage péris dans le crash de leur avion sur la Mouchonnière, sont enterrés ici.
Ce 13 janvier nous nous sommes réunis ici pour honorer la mémoire de ces huit jeunes soldats, âgés entre 20 et 23 ans, sept Anglais et un Canadien, enterrés ici loin de leurs familles.
Par notre présence aujourd’hui, nous voulons leur témoigner non seulement notre reconnaissance mais aussi honorer leur mémoire. Ils n’ont pas de familles établies en Belgique pour se recueillir sur leurs sépultures. En ce moment de recueillement, nous voulons partager la souffrance endurée par leurs familles. Ils se sont réellement sacrifiés pour notre patrie, notre nation et notre liberté. Ce sacrifice doit être une leçon pour nous aujourd’hui, un exemple de solidarité.
L’exécution des deux hymnes nationaux qui va suivre témoigne de l’importance de cette solidarité qui a prévalu entre les pays alliés.


L'avenir du luxembourg du15/10/2018


article du soir du 12/10/2018 : le bourgmestre type existe, nous l'avons rencontré


Petite video explicative : rtbf


Le Ministre wallon de la Mobilité et des Transports Carlo DI ANTONIO et l’ASBL Sentiers.be viennent de labéliser 38 communes wallonnes « Communes Pédestres ». Ce label récompense le communes pour leurs aménagements à l’attention des piétons !

Découvrez le site "Communes pédestres"

Pour obtenir ce label, ces communes ont démontré avoir réalisé des actions favorables à la mobilité douce et au développement d’un réseau de petites voiries publiques (inventaire, balisage, commission sentiers…). Ce label leur permet également de devenir des références pour d’autres communes en matière de réseau de petites voiries publiques et de mobilité alternative à la voiture. 

 


Y aura-t-il un effet NASSONIA ? l'avenir du luxembourg du 15/09/18

Retrouvez l'article sous ce lien

 

Voyez ce que nous en disons dans notre bilan : Nassonia, un projet qui a posé question


48 heures pour les bourgmestres : marc quirynen sur rtl/tvi


Les dates des débats électoraux sur tv lux


PRésentation de la liste : TV lux du 13/08/2018


Présentation de la liste : Avenir du Luxembourg du 13/08/2018